Emile Guiblain-Coquery
peintre Saint-Martinois de l'entre-deux-guerres

  

Cliquez sur les photos
pour les agrandir.

       Emile Guiblain-Coquery nous a laissé un témoignage inestimable des paysages de Saint-Martin-des-Champs pendant l’entre-deux-guerres. Le clocher penché de notre église, un étang ou bien encore une ferme de la commune sont autant de merveilles qu’il nous est possible d’admirer.
       Emile Guibalin-Coquery est né en 1883 à Gien dans le faubourg du Berry. Sa passion pour la peinture va le conduire de 1910 à 1914 à Saint-Privé auprès d’Henri Harpignies, le maître de l’école de Barbizon dont il sera le dernier élève. Il vénérait Hapignies, dont il disait : "Il m’apprit à voir la nature, à comprendre la grâce d’un site, la poésie d’un rayon du couchant sur un tronc séculaire."

Emile Guiblain-Coquery
Emile Guiblain-Coquery

       C’est à la fin de la "Grande-Guerre" après un stage à l’école des Beaux-Arts, qu’Emile Guibalin-Coquery s’installe à Saint-Martin-des-Champs pour parfaire son art. Sa fantaisie, son anti-conformisme le conduirent à vouloir vivre en toute indépendance. A Saint-Martin, il était seul avec son chien dans une roulotte au Four à Chaux. Les Saint-Martinois le voyaient souvent se promener dans ce petit coin de Puisaye qu’il affectionnait tout particulièrement.

Le four à chaux - Studio d'artiste
Le four à chaux - Studio d'artiste

       Il a quitté Saint-Martin-des-Champs à la fin des années 30 pour d’autres horizons. Ce sera d’abord le Morvan puis le Pays Basque, la Corse, la Lozère et enfin la Creuse où il passa les douze dernières années de sa vie dans le charmant village de Toulx-Sainte-Croix. Il s’y était aménagé un "nid d’aigle" accroché au flanc de la haute butte de Toulx. On venait l’y voir de très loin, c’est ainsi que sa réputation grandit. Ses tableaux, tels ses effets de neige et ses paysages d’automne, étaient très appréciés tout comme ses écrits (contes, nouvelles et poèmes).
       Emile Guiblain-Coquery est décédé en 1963 à Toulx-Sainte-Croix où il repose.

Texte inspiré de l’article paru dans le Journal de Gien du 5 septembre 1963

Peinture d'Emile Guiblain-Coquery

Peinture d'Emile Guiblain-Coquery

Peinture d'Emile Guiblain-Coquery

Peinture d'Emile Guiblain-Coquery

jaune.jpg

Peinture d'Emile Guiblain-Coquery Peinture d'Emile Guiblain-Coquery - La ferme des Guillons Peinture d'Emile Guiblain-Coquery
Peinture d'Emile Guiblain-Coquery - La ferme des Guillons
Peinture d'Emile Guiblain-Coquery Peinture d'Emile Guiblain-Coquery Peinture d'Emile Guiblain-Coquery - La ferme de l'âtrée

jaune.jpg


Site de la commune de Saint Martin des Champs (Yonne)  http://www.saintmartin89.free.fr